Savoir compter…

A la sortie de l'école, quelques jeunes et brillants diplômés recherchent leur premier emploi. On trouve un ESSEC, un SupElec, un X, un Sciences Po-ENA et un universitaire. Ils répondent à la même petite annonce. Le recruteur les sélectionne tous parmi tous les autres candidats mais, arrive ce stade de la sélection, il a du mal à savoir lequel choisir. Bien embêté, il laisse alors ses QCM et autres graphologues hors du coup et décide d'en revenir aux bases: Savent- ils compter ? Question stupide, mais sait-on jamais ? Et puis, cette méthode en vaut bien une autre. L'ESSEC entre dans la salle et le recruteur : "Monsieur, pouvez-vous compter?" L'ESSEC : "1 KF, 2 KF, 3 KF" Le recruteur est affligé et lui demande de sortir. Le SupElec entre a son tour. Même question et la réponse ne se fait pas attendre: "0, 1, 10, 11, 100, 101" Ce candidat est éliminé. Restent l'X, le ScPo-ENA et l'Universitaire. Le polytechnicien entre. Suivant toujours la même méthode, le recruteur lui demande de compter. L'X entonne alors : Une, Deux, Une, Deux, Une, Deux." Le test est encore une fois saisissant. Au tour du ScPo-ENA, même question : Savez-vous compter ?" lui demande le recruteur sans espoir. "Oui, bien entendu, c'est très simple," dit le ScPo-ENA avec un petit haussement d'épaules agacé: "Grand un; grand un petit un; grand un petit deux; grand deux; grand deux petit un; grand deux petit deux" Le recruteur le regarde alors avec des yeux médusés, l'arrête et le ramène à la porte: il est éliminé lui aussi. Tous les espoirs du recruteur se tournent maintenant vers l'universitaire. Bien habillé, il entre dans la salle. Le recruteur, plein d'espoir, lui pose la traditionnelle question: "savez-vous compter ?" L'Universitaire, sur de lui, commence : "un, deux" Le recruteur ébahi : "bien, bien, continuez" "trois, quatre, cinq" "Excellent, excellent, continuez !" "six, sept, huit, neuf" "C'est fantastique ! Fabuleux ! Continuez, continuez !!!!" "dix, valet, dame..."

Rajouter au favoris Envoyer à un ami
  • Vote 0.00/5

Moyenne: 0.0/5 (sur 0 votes)

Pour Voter vous devez vous inscrire en cliquant ici !

Classe de CP

En classe de C.P., la maîtresse demande aux élèves de citer un chanteur contemporain. La petite Émilie lève le doigt : "Chantal Goya, Madame. Hmmm oui, c'est bien Émilie. Un autre ? - Frédéric François, Madame - Non, Jérôme, j'ai dit chanteur. Un autre ? - Carlos, Madame dit la petite Patricia - Bien, Patricia. Encore un ? Mohammed alors lève le doigt : M'dame, Patricia elle a dit Carlos, mais c'est pas bon. - Pourquoi Mohammed, Carlos est bien chanteur pourtant ? - Oui, M'dame, mais vous avez dit un chanteur contemporain, et Carlos il est comptant por deux

Rajouter au favoris Envoyer à un ami
  • Vote 0.00/5

Moyenne: 0.0/5 (sur 0 votes)

Pour Voter vous devez vous inscrire en cliquant ici !

Leçon de math logique…

La maîtresse fait une leçon de mathématiques dans une classe de primaire. - Un chasseur n’a plus qu’une cartouche dans sa carabine. Dans le pré il voit trois lapins. Il tire un coup et tue un lapin. Combien de lapins reste t’il ? Julien ? - Aucun lapin mademoiselle ! - Voyons Julien, comment parviens tu à ce résultat ? Trois moins un font deux et non zéro. - Ben mademoiselle, quand le chasseur tire son coup, les deux autres lapins détalent, non ? Il n’en reste donc aucun. - Mathématiquement cela reste une faute, mais j’aime bien ton raisonnement. Le lendemain, Julien demande à la maîtresse : - Mademoiselle, je peux vous poser un devinette ? Chez le marchand de glaces, j’ai vu trois dame qui mangeaient un cornet. La première le mordait, la deuxième le suçait, et la troisième le léchait. Laquelle des trois était mariée ? - Ben …heu…probablement celle qui suçait…. - Vous vous trompez mademoiselle, c’est celle qui portait une alliance. Mais j’aime bien votre raisonnement…

Rajouter au favoris Envoyer à un ami
  • Vote 5.00/5

Moyenne: 5.0/5 (sur 1 vote)

Pour Voter vous devez vous inscrire en cliquant ici !

Grosse tête

C'est un gosse qui va à l'école, mais ce jour là, il a une tête énoooorrmmme, (une grosse tête quoi!). Donc, quand il arrive à l'école, tous les autres enfants vont le voir:" Ben dis donc, qu'est-ce qui t'es arrivé? t'en a une tête aujourd'hui! Le petit garçon de répondre: - Ben c'est hier, j'était dans mon jardin, et y avait une guêpe. Les autres gosses: - Oh l'autre hé, c'est pas une guêpe qui t'a fait une tête pareille!! - Ben non, c'est mon père, il avait une pelle..."

Rajouter au favoris Envoyer à un ami
  • Vote 0.00/5

Moyenne: 0.0/5 (sur 0 votes)

Pour Voter vous devez vous inscrire en cliquant ici !

Ginette fait la classe

Ca se passe à l'école. C'est Ginette qui fait la classe en Seine-Saint-Denis. Un matin, elle dit à ses élèves : Bon, on va faire un peu de sciences naturelles, aow. Vous allez me citer divers éléments de la matière. Il y a un petit qui lève la main. M'dame M'dame ! ! Oui, vas-y,. Alors, y'a l'eau, la terre, le feu et le baiser. Le baiser? Je ne comprends pas pourquoi ? Parce que l'autre jour, ma mère elle disait à la voisine : Ah mon mari, tant qu'il peut baiser, il est dans son élément".

Rajouter au favoris Envoyer à un ami
  • Vote 3.67/5

Moyenne: 3.7/5 (sur 3 votes)

Pour Voter vous devez vous inscrire en cliquant ici !

inscris toi